Canal Carpien

Gabriel Chouckroun

08 janvier, 2020

Canal Carpien, Main, The carpal tunnel

Cette pathologie est fréquente, douloureuse et très invalidante, pour autant l’intervention chirurgicale est-elle indispensable ? Non !

Il faut comprendre que, au-delà de ce que les personnes qui en souffrent connaissent parfaitement, à savoir la compression du nerf médian au niveau du poignet et les symptômes divers et variés, de la douleur aux fourmillements en passant par l’engourdissement de la main, les muscles de la main viennent de l’avant-bras et du coude mais surtout que la main, l’avant-bras, le bras, l’épaule sont comme une extension du corps puisque l’épaule n’est reliée au reste du corps que par des muscles, tendons, ligaments et aponévrose.

 

L’aponévrose est une sorte de nappe fibreuse qui recouvre l’ensemble du corps entre les muscles et la peau. Elle comporte une couche plus profonde qui enveloppe les muscles mais aussi les viscères (organes internes) ce qui créée un lien entre les différentes parties du corps.

Ainsi pour traiter efficacement et durablement ce syndrome du canal carpien il convient de comprendre le fonctionnement mécanique et le déséquilibre des tensions qui viennent le plus souvent du haut du corps, zone dorsale, cervicales mais qui peut provenir d’autres parties encore plus éloignées.
L’influence émotionnelle est toujours présente car génère des tensions de façon aléatoire et propre à chacun ce qui confère une particularité individuelle à cette pathologie.
Il convient donc d’analyser la mécanique de façon précise, de débloquer les articulations concernées aux différents endroits du corps y compris bien sûr de libérer les nombreuses articulations du poignet et d’équilibrer l’ensemble. 

Le travail en Ostéopathie Emotionnelle Osteomind est donc un traitement complet de l’individu dans son ensemble, dans son histoire afin d’apporter au patient une cohérence de fonctionnement corps-émotions-modes de pensée.