Névralgie du Trijumeau

Gabriel Chouckroun

01 septembre, 2020

Névralgie du Trijumeau

Quelles différences ? Comment se soigner rapidement et efficacement ?

Cette névralgie est particulière, invalidante bien sûr, de par l’intensité des douleurs qu’elle provoque mais aussi des sensations en coup d’électricité ou de sensibilité difficile à définir par le patient, pour le patient, augmentant l'inquiétude à propos de ses symptômes.
De par sa configuration et son anatomie, le nerf trijumeau irrité représente une complexité à traiter.

Il sort de la base du crâne, au niveau de la région de la mâchoire et de l’oreille et présente plusieurs ramifications, se divisant en 3 parties, s’intéressant à la sensibilité du visage mais aussi de façon plus modérée de la contraction de certains muscles de la mastication.
La première vers la zone de l’œil  (entraînant parfois des larmoiements)
La seconde la partie sous l’œil, la joue  et le nez
La troisième au niveau de la mâchoire et au-dessus de l’oreille sur le côté du crâne.

La base du crâne est la dernière région dans laquelle les compensations des tensions du corps sont équilibrées.
Cette névralgie est dépendante de l’influence de l'état émotionnel d'anxiété, de stress.. conscient ou inconscient persistant a pour effet courant de produire des contractions de mâchoires (tensions simples jusqu’au bruxisme (effet de serrer les dents à grincer des dents la nuit)  ainsi que le contrôle de l’expression des émotions depuis le thorax jusqu’à la mâchoire est essentiel à prendre en compte et à traiter en même temps.
Cette névralgie survient également souvent sur un état émotionnel d'anxiété, de stress qui dure depuis un certain temps, aussi 

Le traitement en Ostéopathie Emotionnelle Osteomind vise-t-il à analyser précisément les tensions, les blocages et déséquilibres mécaniques qui vont modifier la souplesse et la mobilité de la base du crâne (blocage des cervicales et vertèbres dorsales) mais aussi à dresser un état précis de l’état émotionnel latent conscient ou inconscient afin de relâcher par l’intermédiaire du langage les tensions corporelles. 
Parmi les sources de tensions nous retrouvons fréquemment un blocage du diaphragme, de la région dorsale, cervicale ou de l'épaule mais pas seulement !


Un traitement conjoint corps-émotion qui se fait sur une conversation durant la consultation d'ostéopathie afin de libérer les influences émotionnelles qui ont généré ces blocages. 

NOTE : la névralgie du trijumeau est à différenciée de la 
névralgie d’Arnold qui bien que présentant des similitudes parfois de douleurs notamment au niveau de la base du crâne, du côté du crâne, de coups d’électricité jusqu’à la douleur au-dessus de l’œil, et très douloureuse aussi, invalidante, ne suit pas le même trajet. Le traitement de base est similaire mais chaque personne est une personne à part entière avec ses propres déséquilibres et blocages.